Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
El Padre

El Padre

Bienvenus dans mon univers ! Un endroit pour partager autrement l'expérience d'être prêtre.

Homélie du 13ème dimanche du temps Ordinaire - Année A

 

 

« Celui qui aime son père et sa mère plus que moi n’est pas digne de moi; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi, n'est pas digne de moi; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas, n'est pas digne de moi. » Voilà des paroles bien exigeantes du Christ pour ses apôtres. Je ne sais pas vous, mais lorsque j’entends cela je m’interroge sur ce que Jésus veut bien vouloir dire. Nous interdit-il d'aimer vraiment ceux qui nous sont chers? Commençons, justement, par ce qu’il ne dit pas : il ne dit pas qu’il ne faut pas aimer son père, sa mère, ses enfants…  il nous invite seulement à le mettre, Lui, Jésus, à la première place. Et pourquoi ? Parce que le choix fondamentale et le plus important que nous pouvons faire dans notre vie est bien celui de choisir Dieu. Faire le choix pour le Christ est le choix qui doit orienter toute notre vie et tous les autres choix que nous devons faire.

 

Nous sommes là dans l’exigence de l’amour ! L’amour est exigent car il nous responsabilise. Et lorsque nous mettons le Christ au centre de nos vies alors toutes les autres choses prennent leur juste place dans notre existence car Jésus est principe d’unité. Il est principe de Communion. Il est celui par qui nous pouvons aimer véritablement et, par lui, aimer les autres.

 

Mais concrètement, comment cela se vit-il ? Cela se vit dans le fait de prendre sa croix et de suivre le Christ. La croix qui n’est pas principe de mort, mais le lieu où la vie se manifeste de manière encore plus forte. Aimer le Christ plus que tout ce n’est pas ne plus aimer les autres mais au contraire, c’est les aimer concrètement, en leur donnant une véritable place dans notre vie. Aimer le Christ plus que tout c’est entrer dans la dynamique de l’espérance de la vie et dans la certitude que nous pourrons vivre dans l’exigence de l’amour.

 

Aimer le Christ plus que tout c’est le suivre, c’est accueillir ceux qu’il met sur notre route, c’est devenir « don », cadeau pour l’autre. Non parce que nous sommes plus ceci ou plus cela… non ! Mais parce que nous sommes disciples ! Et comme tout travailleur mérite son salaire, tout disciple du Christ mérite aussi sa récompense : être avec son maître. Vivre de la vie de son maître, apprendre à grandir dans l’amour, le don de soi, apprendre à grandir dans la capacité de recevoir de Dieu et de l’autre ce qu’il a à nous offrir.

 

Se mettre en route avec le Christ, porter sa croix, c’est entrer dans le chemin d’un amour exigent, juste et porteur de fruit ! Un fruit qui demeure. Un fruit qui est communion. C’est répondre à l’appel du Christ : viens, suis-moi !

(2R 4,8-11.14-16a ; Ps. 88 ; Rm 6, 3-4.8-11 ; Mt 10, 37-42)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article