Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
El Padre

El Padre

Bienvenus dans mon univers ! Un endroit pour partager autrement l'expérience d'être prêtre.

Méditation sur la liturgie du 15ème dimanche du Temps Ordinaire

La liturgie aujourd'hui nous invite à entrer dans le mystère de l'attente. D'entrer dans cette belle grâce qui nous est donnée par la foi: l'espérance.

Tel un agriculteur, à l'image du semeur dans l'évangile, Dieu envoie sa Parole sur la Terre. Il envoie le Verbe, principe de vie. Le Verbe qui est la Vie, Jésus. Tel un agriculteur qui attend patiemment que la graine puisse germer, nous, nous sommes appelés à attendre. Attendre que la parole de Dieu porte son fruit dans notre vie. 

Parfois nous voulons que les choses aillent a notre rythme. Mais le Seigneur a son temps à lui. Il sait bien mieux que nous ce dont nous avons besoin. C'est pour cela que nous sommes invités à entrer dans l'espérance par la Confiance. Cette confiance qui habite le coeur de celui qui sème: il prépare  la terre, la laisse reposer et après il sème les graines... Et il attend! Car il y a le mystère de la germination qui prend plus au moins de temps selon les graines. Il attend jusqu'au jour où il voit la première feuille. Le premier signe qu'enfin le temps d'attente est fini.

La Parole de Dieu ne retourne pas vers lui avant d'accomplir ce qu'elle dit. Nous sommes  le sol sur lequel cette parole est semée et mais nous devons avoir la confiance, l'espérance et la capacité d'attendre du semeur. 

Comment accueillons-nous la parole de Dieu? Les promesses de Dieu dans notre vie? Entrons dans l'espérance malgré parfois le sentiment que nous manquons d'eau. Malgré le sentiment que nous avons parfois que ça ne pousse pas... que ça ne porte pas de fruit. C'est peut être le temps de l'attente. C'est sûrement le temps de Dieu.

C'est lui, le Christ, qui nous façonne et dans le secret de notre coeur prépare le sol de notre existence à le recevoir.

Le semeur est sorti pour semer... que notre coeur puisse être disposé a accuillir cette Parole que Dieu nous donne. Cette Parole qui est son propre Fils. 


(Is. 55, 10-11 ; Psaume 64 ; Rm. 8, 18-23 ; Mt. 13, 1-23)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article