Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
El Padre

El Padre

Bienvenus dans mon univers ! Un endroit pour partager autrement l'expérience d'être prêtre.

Homélie du 27ème dimanche du Temps Ordinaire

 

J’aimerais commencer en vous posant une question : est-ce que vous voyez les signes de Dieu dans notre vie ?

 

Les lectures que nous venons d’entendre ne sont pas, à première vue, les plus romantiques que nous avons déjà entendu. L’extrait d’évangile que nous est donné aujourd’hui est, pour le moins, assez dur, même s’il ne s’agit que d’une parabole ! Et justement, s’il s’agit d’une parabole, ça veut dire qu’il y a un message à retirer que nous ne voyons peut être pas tout de suite, spontanément.

 

Dans cette parabole, le maitre d’un domaine plante une vigne, la loue à des vignerons, puis, il part en voyage. Les vignerons sont sensés prendre soin de cette vigne et rendre les fruits au propriétaire lorsque arrivera le temps des vendanges. Et nous connaissons la suite : à trois reprises le maître envoie des personnes pour « récupérer » les fruits et ça se passe très mal. D’abord pour les serviteurs, ensuite, pour le propre fils du maître. Quelle est le lien alors entre cette parabole que Jésus raconte et ma question de départ : est-ce que vous voyez les signes de Dieu dans votre vie ?

 

Voir les signes de Dieu dans notre quotidien… et ces signes passent bien souvent par les choses les plus simples. Dans cette vigne de la parabole le maître du domaine a creusé un pressoir, il a construit une tour de garde, et il a entouré la vigne avec une clôture ! Dans notre vie de tous les jours nous sommes confrontés bien souvent à des difficultés, que parfois nous pouvons même trouver insurmontables ! Nous sommes comme « passés au pressoir ». La souffrance et les difficultés que nous pouvons traverser dans notre quotidien sont les « pressoirs » de notre existence ! Mais justement, dans cette vigne qu’est la notre il y a une tour de garde : le Christ ! Il est là, il veille sur nous, il se laisse passer au pressoir avec nous, il nous accompagne pour nous indiquer que son amour nous entoure, comme cette clôture entoure la vigne, il nous rappelle qu’il est lui-même passé par le pressoir de la souffrance et que le fruit a été la vie, par sa résurrection ! Nous pouvons peut être ne pas comprendre et même, nous pouvons nous poser des questions quant à la présence de Dieu avec nous, mais rappelons-nous qu’il « n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » Et le Seigneur a donné sa vie pour chacun de nous pour que nous sachions qu’il est là, dans notre vigne, avec nous ! Il est là, non pour nous surveiller, mais pour nous protéger !

 

Le Seigneur se montre à chacun de nous ! Il se fait présent à chacun de nous ! Ces serviteurs de la parabole peuvent être, bien sûr, l’image du peuple choisi par Dieu qui n’est pas resté fidèle à l’alliance… mais aussi ils peuvent être… nous-mêmes ! La vigne peut être aussi l’image de notre vie, don de Dieu, l’image de notre existence qui nous est confiée par Dieu. Et pour que cette vigne porte des fruits, il nous est nécessaire d’en prendre soin. Prendre soin chaque jour ! Dieu veut que nous portions des fruits, Dieu désire que nous puissions prendre soin de « sa vigne ». Il attend que nous puissions accomplir des actes de bonté qui révèlent la grandeur de notre cœur ! Dieu attend, tout simplement, que nous puissions nous conduire comme ses enfants pour construire, ensemble, la vigne du Seigneur !

 

Alors, est-ce que vous voyez les signes de Dieu dans votre vie ?

 

(Is 5, 1-7 ; Ps 79 ; Ph 4, 6-9 ; Mt 21, 33-43)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :