Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélies, toutes les semaines (ou presque) et d'autres réflexions, quand je peux!

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélie pour la solennité de la Nativité du Seigneur│Année B

 

 

Ça y est ! Le petit Jésus a retrouvé sa place dans nos crèches. Et nous commençons à faire avancer les mages ! Nous fêtons un Noël de plus. Nous avons commencé le temps de l’avent en nous rappelant que c’est lui, le Seigneur, notre père, Notre-rédempteur-depuis-toujours, avec ce désir profond exprimé par le prophète Isaïe : « Ah ! Si tu déchirais les cieux, si tu descendais… » Sans oublier cette invitation du Seigneur, dans l’évangile, qui nous demandais de « Veiller » !

 

Les jours ont passé, les semaines ont filé dans une vitesse fulgurante… et nous voici, comme des veilleurs, pour célébrer la naissance du Christ ! Et ce rappel que c’est Lui, le Seigneur, notre Père, prend tout son sens aujourd’hui, justement ! Aujourd’hui nous sommes invités à éclater de joie car « le Seigneur a consolé son peuple » ! Le Seigneur est descendu, il a déchiré les cieux, il est venu ! Lui, la Parole, le Verbe !

 

Jean débute son évangile par cette expression « Au commencement », mais ici il ne s’agit pas d’un commencement chronologique. Ce n’est pas l’idée selon laquelle avant il n’y avait rien, et ensuite, il y eut quelque chose ! Non ! C’est justement l’affirmation que ce « commencement » est le fondement de toute chose ! Et « au commencement était le Verbe. » Autrement dit, au commencement était la Parole, le dialogue, la relation ! Le fondement de toute chose est la relation entre Dieu le Père et son Fils bien-aimé ! Le fondement de toute chose est cette Parole d’Amour. « Et le Verbe était auprès de Dieu », or, si nous disons que le fondement de toute chose c’est bien cette relation entre le Père et le Fils, alors le Verbe n’est pas simplement auprès de Dieu mais il est tourné vers Dieu ! Etre tourné vers… regarder accueillir, écouter, entrer en relation ! Voilà ce qui est à l’origine ! Et qu’est-ce que tout cela à avoir avec Noël ?

 

« Et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous… » il a habité parmi nous… il a demeuré parmi nous… il est entré dans le temps pour prendre du temps pour et avec nous… il est venu chez lui et certains sont restés indifférents…

 

Par l’Incarnation, le Seigneur vient (re)nouer un dialogue avec nous, un dialogue que nous avions, nous, rompu ! Mais un dialogue et une relation qui passe par ce que nous sommes et par ce que nous avons de plus humain, notre corps ! Et par ce que nous avons de plus divin, notre capacité d’aimer !

 

Noel c’est la manifestation de la Vraie Lumière, qui éclaire tout homme, le Christ, qui naît dans l’obscurité de la nuit ! Pour nous rappeler que les ténèbres ne sont pas plus fortes que la lumière de Dieu ! Et pour nous rappeler que nos ténèbres ne sont pas plus fortes face à la Lumière de Dieu.

 

Noël c’est le Verbe de Dieu fait chair, qui devra « apprendre » à parler, comme chaque enfant, pour nous montrer qu’elle est cette Parole qui libère et qui sauve ! Pour nous montrer par un acte ultime d’amour qu’il ne nous abandonne pas !

 

Noël c’est encore l’héritier de toutes choses, Notre-rédempteur-depuis-toujours, qui naît parmi les pauvres pour nous apprendre à voir Dieu dans ce qui est simple !

 

Noël, c’est le rappel que Dieu veut que nous ne soyons pas seulement auprès de Lui, mais que nous soyons tournés vers Lui ! Que nous entrions en relation avec Lui ! Que nous Lui donnions ce que nous avons de plus humain! Pour qu’il nous apprenne à faire ce qu’il y a de plus divin : aimer !

 

Par Jésus nous sommes, non seulement libérés, sauvés, mais nous pouvons entrer dans cette relation qui est le fondement de toutes choses, et nous pouvons, nous aussi, être enfants de Dieu ! Car c’est lui, le Seigneur, notre Père.

 

(Is 52, 7-10 ; Ps 97 ; Hb 1, 1-6 ; Jn, 1, 1-18)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :