Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélies, toutes les semaines (ou presque) et d'autres réflexions, quand je peux!

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélie pour le deuxième dimanche de Pâques │Année B│2018

Lorsque j’ai lu cet évangile je me suis arrêté tout de suite au début en me disant : pourquoi Jean commence par « c’était après la mort de Jésus » et non pas par « c’était après la résurrection de Jésus » ? Question qui peut sembler sans aucun intérêt mais en fait, mis elle est intéressante si on regarde de près ce qui va se passer par la suite. L’évangéliste, par l’expérience de Thomas, nous fera entrer dans cette expérience de rencontre avec le Ressuscité. Nous sommes témoins de la naissance de la foi au Christ ressuscité dans le cœur de Thomas. Cette naissance qui a dû attendre 8 jours pour s’accomplir. Mais par Thomas nous avons l’une des plus belles professions de foi de l’évangile : « Mon Seigneur et mon Dieu. »

La résurrection est un événement majeur qui a changé la vie des apôtres et de tous ceux qui suivaient Jésus. Elle a changé leurs regards sur le monde et sur eux-mêmes. Elle a changé leurs manières de voir Dieu et son amour pour l’humanité. D’un regard pessimiste sur le monde et leur histoire, les disciples du Christ sont passés vers un regard plein d’Espérance. Ils ont appris à regarder le monde et les autres avec bienveillance, avec confiance, et avec la capacité d’accueillir les fragilités des autres mais aussi les leurs. La résurrection du Christ doit changer notre manière de voir les évènements qui nous arrivent, car elle nous fait entrer dans cette marche de l’Espérance. Cette Espérance qui tourne notre regard vers l’éternité. Oui, l’éternité ! Dans un monde où prône l’immédiateté, l’éternité est devenue « produit » de luxe. Mais c’est justement pour cela que nous sommes créés. Nous sommes créés pour l’éternité. Nous sommes créés pour la vie et la résurrection est notre certitude.

Mais peut être que nous sommes comme Thomas. Peut-être que nous avons besoin de « voir pour croire ». Toutefois ce n’est pas le fait de voir qui peut nous faire croire. C’est le fait de vivre de cela. C’est le désir de rencontrer quotidiennement le Christ ressuscité dans notre vie. C’est nous rendre compte que sur nous repose la grâce du Seigneur. Et la grâce c’est la présence de Dieu en nous, c’est l’amour de Dieu en nous. Et l’amour de Dieu qui est en nous est créateur. Cet amour est source de vie. Mais pour qu’il nous « ressuscite » nous avons besoin de l’accueillir, d’aller à la source, de vivre, dans notre vie, cette profession de foi qui nous fait reconnaître que Jésus Christ, mort et ressuscité est notre Seigneur et notre Dieu. Car nous faisons partie de ceux qui sont dans cette béatitude que le Christ nous donne grâce à Thomas : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

 

(Ac 4, 32-35 ; Ps 117 (118) 1Jn 5, 1-6 ; Jn 20, 19-31)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :