Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélies, toutes les semaines (ou presque) et d'autres réflexions, quand je peux!

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélie pour le Dimanche de Pâques – Année B – 2018

Pourquoi êtes-vous venus ici aujourd’hui ? Cette question peut sembler bien bête parce qu’on sait très bien que nous sommes ici pour la messe et certains parce que nous allons avoir 21 baptêmes et deux premières communions. Mais, en fait, nous ne sommes pas ici, d’abord, pour les raisons que je viens d’évoquer. Nous sommes ici surtout pour célébrer le Christ ressuscité.

Oui, le Christ est ressuscité ! Et quelle est la preuve de cela ? Qu’elle est la preuve que nous atteste catégoriquement que Jésus est ressuscité ? Qui l’a vu Jésus au moment même de sa résurrection ? Personne ! Ca semble poser des problèmes à quelques-uns, surtout à ceux qui se déclarent « cartésiens » mais toujours est-il qu’hier soir nous avons eu 7 baptêmes, 2 premières communions et aujourd’hui nous allons avoir 21 baptêmes et encore 2 premières communions… et tout cela parce que Jésus est ressuscité. Mais bon, ça ne règle pas la question.

Dans l’évangile que nous venons d’entendre, nous voyons que Marie Madeleine va au sépulcre, alors qu’il fait encore sombre, et se rend compte qu’il n’y a plus personne. Elle court trouver Simon Pierre et lui dit que le corps de Jésus a été enlevé de son tombeau. Pierre, avec un autre disciple, font un sprint pour arriver jusqu’au tombeau et se rendent compte que le tombeau est… vide ! Et justement à ce moment-là nous avons cette phrase étonnante : « Il vit, et il crut. » Il voit un tombeau vide et il croit ! Je ne sais pas vous, mais je trouve cette affirmation assez impressionnante. Ça peut être assez étonnant et déstabilisant si nous oublions l’histoire derrière l’histoire.

Il ne s’agit pas simplement d’un tombeau vide. Mais il s’agit du tombeau de celui avec qui les disciples ont passé les dernières années. Il s’agit d’abord de cette relation que les disciples ont eu avec Jésus. Ce n’est pas le tombeau vide en lui-même qui leur fait croire que Jésus est ressuscité, mais c’est tous les actes de Jésus, ses paroles, ses gestes, sa vie parmi nous que, d’un coup, font prendre conscience aux disciples qu’effectivement, il est ressuscité. Donc, en réalité, ils ont cru parce qu’ils croyaient déjà, en lui ! C’est-à-dire, ils avaient rencontré ce Christ qui quelques jours auparavant avait été crucifié, ils l’avaient rencontré au bord d’un lac, ils l’avaient entendu ses paroles, ils avaient vu l’amour qu’il avait pour les siens, il été leur ami ! Et c’est cette relation-là, avec Jésus, qui leur a permis de croire encore, de voir ce tombeau vide et de savoir qu’en réalité, il n’est plus là parce qu’il est ressuscité.

Peut-être que parmi vous il y en a qui se disent secrètement que ce que je dis ici ne sont que des histoires qu’on nous a racontées et qu’on essaie de faire croire aux gens depuis plus de 2000 ans. Mais ce n’est pas très grave ! Déjà à l’époque même de la résurrection, certains disaient la même chose. Nous n’avons pas des preuves de la résurrection si ce n’est ce tombeau vide ! Mais, si nous entrons dans une démarche sincère, nous pouvons voir les effets de la Résurrection. Nous pouvons voir que des hommes et des femmes ont leur vie transformée profondément parce que à un moment donné de leurs vies ils ont osé laisser une place au Christ. Et c’est peut être ça qui nous manque… laisser une place au Christ. Et cette transformation profonde des personnes et des communautés est la plus belle preuve que Jésus est toujours vivant !

Oui, nous ne pouvons pas prouver de manière mathématique que Jésus est vivant ! Mais ce n’est pas grave car l’amour n’est pas de l’ordre des mathématiques mais de l’ordre de la rencontre. Croire ce n’est pas d’abord comprendre, croire c’est d’abord laisser une chance. C’est poser un acte de confiance.

Tout à l’heure ses enfants vont poser cet acte là. Ils vont, par le baptême, se laisser revêtir du Christ. Ils vont devenir membres de son corps, fils adoptifs de Dieu. Ca, ce que nous vivons ici, c’est un effet concret de la résurrection du Christ. Après, nous sommes libres de vouloir répondre ou pas à son amour.

Le tombeau vide a été l’évidence pour les disciples que le Christ est ressuscité mais cela n’a pu se faire que parce que ses mêmes disciples ont osé croire ! Parfois nous passons notre vie à chercher un sens dans la vie… mais le véritable sens est ici, présent ! Jésus ressuscité ! Mais nous avons parfois beaucoup trop d’à priori. Nous avons parfois beaucoup trop de certitudes, nous avons… nous, notre mental, nous n’avons, bien souvent, besoin de personne, nous nous enfermons dans notre propre indifférence et individualisme et nous passons, bien souvent, à côté de ce qui est essentiel !

J’ai envie de remercier, chacun de vous, les enfants, parce que vous êtes pour nous, aujourd’hui, le témoignage que Jésus est vivant et qu’il agit dans nos vies ! Et que chacun de nous puisse se laisser renouveler. Que chacun de nous puisse s’interroger au plus profond de soi : et si je donne une chance à ce Dieu qui me veut vivant ?

« Il vit, et il crut. » Et cela a suffit pour que plus de 2000 ans après nous soyons ici réunis au nom de celui-là même qui a vaincu la mort et qui a laissé le tombeau vide !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :