Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélies, toutes les semaines (ou presque) et d'autres réflexions, quand je peux!

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélie pour la solennité de Marie Mère de Dieu | Année C | 2018

« Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage […] qu’il tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix ! » La première lecture de l’année est un résumé de ce que nous pouvons espérer et demander pour nous-mêmes et pour tous ceux qui nous sont chers. C’est aussi ce que nous pouvons demander pour l’humanité : la présence aimante de Dieu dans notre quotidien, et la paix !

Dans cette solennité de Marie Mère de Dieu, nous célébrons le Christ, prince de la Paix, qui est né de cette femme qui n’a eu de cesse que de vouloir faire la volonté de Dieu. Nous sommes encore dans le mystère de Noël où Dieu a voulu entrer dans notre histoire pour la transformer, l’humaniser. Pour nous rendre l’Espérance. Pour nous rendre entiers ! Mais « être entier » c’est d’abord et surtout être capable de s’accueillir les uns et les autres. C’est d’abord accepter la rencontre avec l’autre et avec Dieu.

Entier ! En hébreu, le mot « shalom » qui signifie « paix » veut dire « entièreté, achèvement, le fait d’être intact, complet. » Lorsque nous entendons « que le Seigneur te donne la paix » ce qu’il est dit, en quelque sorte, c’est : qu’il te rende entier, qu’il achève en toi ce qu’il a commencé. Qu’il soit présent ! Que tu sois comblé par sa présence. Et Marie est la figure qui nous illustre le mieux le fait de se laisser combler par Dieu. Se laisser combler par Dieu pour être don pour l’humanité. Se laisser combler et transformer par Dieu pour vivre la fraternité la plus authentique, celle qui nous est demandée et enseignée par le Christ : prendre soin des uns et des autres.

La paix n’est donc pas un simple bien être. Ou une tranquillité naïve permanente. Mais elle est un état de vie, être en paix c’est savoir être entier. Dans nos relations les uns avec les autres, la paix c’est donc la concorde (le cœur avec), la fraternité ! Dans notre vie personnelle, la paix est le fruit de la confiance. La confiance que nous faisons envers notre Seigneur. Au sens biblique, la paix n’est pas seulement l’absence de trouble, mais la vie en plénitude. Et cette vie en plénitude seul Dieu peut nous la donner. La paix est donc un don de Dieu. Ce don annoncé par les anges aux bergers avant qu’ils ne se rendent à la crèche pour voir l’enfant Jésus.

Or, la vie en plénitude en Dieu, c’est ce que nous appelons la sainteté ! Être saint c’est accomplir en nos vies la volonté de Dieu, c’est être entiers, accomplis ! Et cela ne peut être fait que si nous accueillons, en nous, ce Dieu qui nous aime et qui s’est fait l’un de nous. Ce Dieu qui nous permet de l’appeler « notre Père ».

Nous pouvons l’appeler Notre Père car nous sommes, par le Christ, ses enfants bien-aimés. Nous pouvons l’appeler Notre Père car nous avons besoin de lui, car nous sommes bien fragiles et pauvres et Lui, il veut nous donner sa paix, son amour.

Que le Seigneur nous donne sa paix, dans cette nouvelle année qui commence ! Confions au Seigneur nos projets, nos difficultés, nos peurs, nos attentes… tout ce que nous portons dans notre cœur, osons lui donner, le confier. Qu’il nous aide à grandir dans la confiance envers lui. Et que nous soyons, entre nous, des signes visibles et concrets de l’amour de Dieu pour l’humanité ! Sa présence auprès de nous est une réalité quotidienne, que nous puissions la reconnaître et savoir rendre grâces ! Que notre présence auprès de lui devienne aussi une réalité quotidienne. Pour qu’au milieu des nos tempêtes nous puissions vivre le « Shalom de Dieu », et recevoir le don de la paix, de la confiance et avoir le cœur ouvert pour se laisser transformer par Lui ! Que son visage brille sur nous et que nous puissions laisser rayonner, en nous, sa présence!

(Nb 6, 22-27 ; Ps 66 ; Ga 4, 4-7 ; Lc 2, 16-21)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :