Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélies, toutes les semaines (ou presque) et d'autres réflexions, quand je peux!

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélie pour la messe de Première Communion | 2019

Il y a une expression connue des prêtres qui dit ceci : « célèbre cette messe comme si c’était ta première messe, ta dernière messe, ton unique messe. » (Mère Teresa) Mais cette expression vaut aussi pour chacun de nous. Car chaque fois que nous participons de l’Eucharistie c’est Dieu qui se donne comme pour la première fois. Et donc, à chaque fois que nous recevons l’Eucharistie, c’est comme si nous recevions le Seigneur pour la première fois. En cela, chaque communion que nous faisons est toujours notre première communion. Car nous pouvons recevoir, à chaque fois, quelque chose de nouveau. C’est l’aujourd’hui de Dieu dans notre vie. C’est-à-dire, Dieu qui se fait présent parmi nous.

Dernièrement nous avons célébré la Passion, la Mort et la Résurrection de Jésus. Jésus est vivant ! Et c’est parce qu’il est vivant que nous pouvons le recevoir dans l’Eucharistie.

Nous croyons aux paroles de Jésus que nous allons entendre tout à l’heure et qui nous dit « ceci est mon corps donné pour vous » et « ceci est mon sang versé pour vous. » Corps donné et sang versé pour nous donner la vie. Aujourd’hui vous célébrez la première de toutes vos premières communions, c’est-à-dire, la première fois que vous allez recevoir le corps [et le sang] du Christ. Et Jésus nous a dit dans l’évangile : « je suis le pain de la vie », c’est-à-dire, il est ce qui nous nourrit, qui nous donne la force, qui nous permet d’être, nous-mêmes, vivants. Mais nous sommes vivants même si nous ne recevons pas le corps du Christ, non ? Bien sûr ! Mais la vie dont nous parle Jésus c’est la vie qui nous donne justement la force d’être vraiment vivants. C’est la vie de Dieu et la vie en Dieu. Nous pouvons vivre sans Dieu ! C’est vrai. Mais vivre avec Dieu c’est savoir que nous avons toujours un ami qui nous soutien.

Recevoir l’Eucharistie c’est donc recevoir Dieu en nous de manière toute particulière. Est-ce que nous pouvons le comprendre ? Oui et non. Non, nous ne pouvons pas le comprendre si nous essayons de trouver une réponse qui nous explique tout comme dans une addition mathématique. La seule manière de comprendre comment ça se fait que Jésus (donc, Dieu) est présent réellement dans l’hostie consacrée, la seule manière de comprendre c’est de poser un geste que nous appelons un acte de foi. Et cet acte de foi ne peut exister que si nous aimons Jésus. Et c’est parce que nous l’aimons que nous pouvons croire. Et aimer Jésus c’est devenir son ami. Car l’essentiel c’est de vivre dans l’amitié avec Dieu. La volonté de Dieu c’est que nous soyons près de Lui. Que nous soyons ses amis et que nous ayons la vie.

On sait bien que l’hostie n’a pas de goût. On voit bien qu’elle est toute petite. Mais l’Eucharistie est, par excellence, la preuve que Dieu nous aime. Et parce qu’il nous aime, il se fait tout petit pour que nous puissions l’accueillir en nous. Jésus est le pain de la vie ! Et il nous invite à le recevoir, chaque fois, comme si c’était la première fois, la dernière fois et l’unique fois. Celui que vous allez recevoir aujourd’hui c’est le trésor le plus important de notre vie. L’ami le plus fidèle que nous pouvons avoir. Celui qui est toujours là ! Et que vous allez rencontrer : Jésus. C’est lui qui nous unit, qui nous rassemble ! Et qui fait de nous une seule et même famille : l’Eglise ! Jésus se donne pour fortifier notre capacité à aimer et pour nous dire que nous pouvons toujours aimer davantage. Son amour pour nous est grand ! Et il nous invite à l’aimer. Et à poser, entre nous, de gestes d’amour !

Que Jésus soit, chers enfants, votre meilleur ami. Ici, aujourd’hui, tout commence ! Vous n’arrivez pas au bout d’un parcours, mais vous commencez une nouvelle histoire avec Jésus. Gardez votre cœur toujours capable de voir ce qui est merveilleux ! Et Dieu qui se donne et qui vient en nous, dans notre cœur, c’est la plus grande merveille de la vie ! Célébrons cette messe, ensemble, comme si c’était notre première messe, notre dernière messe, notre unique messe. »

(Jean 6, 35-40)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :