Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélies, toutes les semaines (ou presque) et d'autres réflexions, quand je peux!

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélie du 31ème dimanche du Temps Ordinaire | Année C | 2019

Une simple curiosité qui mène à une rencontre décisive suscitée par un appel qui transformera sa vie à jamais ! Voilà ce que Zachée a vécu.

Cet homme marginalisé (parce qu’il touchait à quelque chose de très délicat, l’argent des autres) a vu sa vie bousculer lorsqu’il a eu envie de savoir davantage qui était ce Jésus dont il avait certainement entendu parler. En montant sur son arbre Zachée ne s’en doutait pas qu’il serait repéré par Jésus. Il voulait juste savoir qui il était. Mais pas nécessairement entrer en relation avec lui.

Zachée est perché sur son arbre par curiosité, pour voir Jésus, et en réalité, c’est Jésus que le regarde, c’est Jésus qui le voit. Et il l’invite à descendre, à se faire égal de Lui (Dieu), puisque Dieu s’est fait l’égal de l’homme, pour que celui-ci puisse entrer dans une véritable et profonde relation avec Dieu. Et cette rencontre entre Jésus et Zachée ne va pas seulement transformer la vie de celui-ci, mais la vie de tous ceux qui sont autour de lui. La rencontre avec Jésus transforme la vie de Zachée, au point qu’il donne bien au-delà de ce qu’il doit. La rencontre avec le Christ, ne transforme pas seulement notre vie, mais par nous, elle transforme aussi la vie de tous ceux qui nous entourent. C’est un fruit de la conversion.

L’image de l’arbre est assez parlante pour nous, hommes et femmes du monde moderne. En montant sur l’arbre Zachée était au-dessus de Jésus. Comme bien souvent nous avons envie d’être au-dessus de Dieu. Savoir plus que lui, comprendre mieux que lui ce qui est bon pour nous, vouloir maîtriser ce que nous avons à vivre. Être au-dessus. Prendre de la hauteur. Et Jésus vient nous faire, à nous aussi, cette invitation : « descends vite, aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Autrement dit, mets-toi à mon niveau. Fais-toi mon égal. Ni au-dessus ni en dessous ! Car pour entrer dans une relation véritable et profonde, il faut que nous puissions nous regarder dans les yeux ! Et Jésus veut nous regarder dans les yeux !

« Descends vite… » de quel arbre avons-nous besoin de descendre pour vivre ou revivre cette rencontre profonde avec Jésus ? L’arbre de l’autosuffisance, de l’individualisme, de l’orgueil… Le Seigneur nous attend en bas, non pour nous faire la leçon, mais pour demeurer avec nous !

Chers frères et sœurs, n’ayons pas peur de nous laisser regarder par le Christ. De nous laisser transformer par lui ! Car, à travers nous, le Seigneur peut aussi transformer d’autres vies ! Laissons retentir dans nos cœurs cette parole de Jésus «… descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. » Jésus a hâte d’habiter notre cœur ! Descendons de nos arbres qui nous donne de la sécurité et laissons-nous regarder par le Christ.

(Sg 11, 22 à 12,2 ; Ps 144 ; 2Th 1, 11 à 2,2 ; Lc 19, 1-10)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :