Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélies, toutes les semaines (ou presque) et d'autres réflexions, quand je peux!

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélie pour la Solennité du Christ Roi de l’Univers | Année A | 2019

Un extrait de l’évangile comme celui-ci nous paraît anachronique, nous l’attendons plutôt le vendredi saint. Un Jésus crucifié. Un Dieu tourné en dérision. Apparemment impuissant face à la méchanceté humaine. Voilà le roi qui nous est présenté ! Et en même temps, nous sommes témoins d’une profonde Espérance, par l’attitude de ce malfaiteur qui reconnait Jésus et ose lui demander son aide ! C’est la victoire de l’amour ! C’est la victoire de la vie !

Voilà notre roi ! Celui qui vient rencontrer nos souffrances, nos peurs, nos crucifiements ! Et qui nous invite, nous envoie, nous appelle à aller à la rencontre de ceux qui ont aussi besoin de cette nouvelle Espérance.

 Je veux que le Christ soit le roi de mon cœur. Le centre de ma vie ! En préparant cette homélie, je me suis demandé: Mais qu’est-ce que je fais pour qu’il soit aussi le roi dans la vie de ceux qui m’entourent ?

Comment agissons-nous pour que le Christ soit le roi dans la vie de ceux qui nous entourent, même s’ils ne sont pas comme moi ? Comment sommes-nous disciples ? Sommes-nous les disciples qui connaissent Jésus, comme le larron qui le reconnait ? Ou sommes-nous des disciples qui reconnaissent Jésus comme le sauveur, le Dieu qui transforme notre vie ? Et devenons ainsi, missionnaires !

Nous avons, chacun de nous, notre manière de voir l’Eglise et le monde. Mais parfois nous risquons de passer à côté de l’essentiel : témoigner de la vie du Christ en nous. Nous pouvons rester sur ce qui est la loi, les principes et notre manière d’être et ce faisant, nous prenons le risque de crucifier encore une fois Jésus, par notre indifférence face à ceux qui crient « souviens-toi de moi… dans ton Royaume. » Ceux qui ont crucifié Jésus appliquais les lois, les principes et leurs visions de ce qu’ils jugeaient être « la bonne foi ». Que voulons-nous faire ?

Aujourd’hui nous accueillons officiellement dans l’Eglise Martial, Rebecca et Andréa. Ils témoignent devant nous qu’ils désirent avoir Jésus comme leur Roi. Que sommes-nous prêts à faire, personnellement, pour les aider. Leur démarche doit nous bousculer, nous faire bouger. Elle doit nous donner envie de donner envie ! Parce que ça sera notre attitude qui leur donnera envie de continuer à reconnaître le Christ dans leur vie et l’accueillir comme leur Roi.

Le Christ nous appelle ! Il nous invite à nous déplacer, chacun de nous ! Prêtres, diacres, religieux, laïques ! Il nous invite à sortir de nos zones de confort et d’arrêter de nous contenter d’une foi et d’une pratique chrétienne médiocres. Il désire que nous lui donnions TOUT ! Que nous puissions être véritablement Eglise !

Une Communauté organique, dont les membres prennent soin les uns des autres, peu importe son style, sa sensibilité, son statut ou sa classe sociale. Une communauté qui se nourrit de la Parole vivifiante du Seigneur, ensemble, par exemple, en Fraternités Locales. Cette école de charité qui nous apprend à être attentif les uns aux autres. C’est à ça qui sert une fraternité ! A faire de nous une communauté qui prie ensemble, partage ensemble, et qui rayonne de la joie d’être ensemble, pour se donner à chacun ! Jésus Christ ne peut pas être le Roi de l’Univers s’il n’est pas d’abord le roi de notre cœur ! Et il veut être le roi de notre cœur pour que nous soyons témoins de sa vie !

Nous arrivons à la fin d’une année liturgique. Que celle qui va commencer puisse être, pour nous, une occasion de nous réveiller, de nous faire bouger, de nous laisser déplacer ! Mais surtout, qu’elle soit pour chacun de nous, une occasion de grandir dans l’amitié avec le Seigneur ! Si le Christ est le roi de l’univers c’est parce qu’il accueille chacun qui se tourne vers lui ! Que nos différences ne soient pas la cause d’une distance ou cause de méfiance, mais qu’elles soient le lieu de l’action de grâce ! Qu’elles soient une occasion pour tout et chacun de se sentir accueilli, aimé et porté par une communauté dont le Christ est le centre, le modèle et le fondement.

Notre Roi frappe à la porte de notre maison, à la porte de notre cœur ! Que voulons-nous faire ?

(2S 5, 1-3 ; Ps 121 ; 2Th 3, 7-12 ; Lc 21, 5-19)

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article