Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélies, toutes les semaines (ou presque) et d'autres réflexions, quand je peux!

EL PADRE - le blog du père Emmanuel

Homélie pour la fête de la Nativité du Seigneur – 25 décembre 2019

Dieu avec nous ! Pendant le temps de l’avent nous avons entendu la promesse de la venue du Messie. La venue du sauveur. La venue de l’Emmanuel, Dieu avec nous ! Nous entendons cela chaque année. Nous savons que Jésus est la Parole, le Verbe fait chair. Il est Dieu avec nous. Nous le savons. Mas parfois je me demande si moi, je me rends vraiment compte de ce que j’entends.

Dieu, le Tout Autre, qui n’a besoin de rien. Celui qui se suffit à lui-même. Celui qui n’a pas besoin de mes sentiments ni de mon amour pour exister, Lui, a décidé de venir jusqu’à moi, jusqu’à nous ! Ce n’est plus Dieu au-delà de tout, mais Dieu avec nous ! Avec moi dans le quotidien de ma vie. Avec moi dans mes joies et mes tristesses. « Et le Verbe s’est fait chair… » Le Verbe, la Parole ! Non seulement elle s’est fait chair, mais a décidé d’habiter parmi nous.

Habiter un espace c’est prendre le temps de l’apprivoiser, de le connaître, de demeurer. Dieu a voulu venir habiter dans le monde. Prendre du temps avec l’humanité. L’apprivoiser, y demeurer… mais il la connaissait déjà ! Il a donc voulu qu’à notre tour, nous puissions le connaître pour le reconnaître dans le quotidien de notre vie.

Dans une phrase, le verbe est ce qui indique, généralement, l’action opérée par le sujet. Le fait de faire quelque chose. Et souvent, faire quelque chose pour ou avec quelqu’un. Nous savons bien que le Verbe dont il s’agit dans l’évangile c’est Jésus. Le « rayonnement de la gloire de Dieu, expression parfaite de son être. » C’est Jésus, « le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est au sein du Père, » et qui l’a fait connaître. Par Jésus nous avons vu l’action ultime de Dieu dans l’avenir de l’humanité. Par Jésus nous avons pu contempler que Dieu a voulu demeurer parmi nous. Il est le Verbe, état et action! Agir et contemplation. Dieu fait homme, crucifié, mort et ressuscité ! Pour que nous ayons la vie ! Pour que nous devenions, nous, témoins de sa Parole.

Le Christ vient nous rejoindre pour nous faire connaître l’amour incommensurable de Dieu pour nous. Son amour ! Il vient nous rejoindre pour que nous puissions vivre de cette Parole. Sa Parole ! Il vient nous rejoindre pour nous donner le salut ! Nous savons tout cela. Mais une Parole qui n’est pas entendue, ne peut pas porter le fruit qu’elle véhicule. Pour accueillir donc le Verbe, Jésus, bien souvent, nous avons besoin de faire silence. Silence dans le cœur. Et ce silence par lequel la Parole de Dieu va nous rejoindre, devient éclats de joie ! Devient lumière !

Nous avons traversé la nuit, nuit silencieuse qui nous a donné de contempler la naissance du sauveur. Dans une naissance, la douleur et l’angoisse donnent place à la joie ! Aux éclats de voix et à la contemplation ! Par la naissance de Jésus ce sont les douleurs et les angoisses de l’humanité qui peuvent donner place à la joie et aux éclats de voix car Dieu est désormais avec nous ! « La lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée. » Et si Dieu a voulu venir au monde comme un nouveau-né, c’est pour nous montrer que le Tout Autre se fait proche, accessible mais aussi vulnérable. Vulnérable dans notre amour ! Et par la naissance de Jésus, Dieu ne nous a pas seulement donné sa Parole, mais il nous a donné sa Vie. Et il est là, Dieu avec nous, présent dans sa Parole, dans l’humanité et donné, sans cesse, dans l’Eucharistie ! « Et le Verbe s’est fait chair, il a habité parmi nous. »

(Is 52, 7-10 ; Ps 97 ; He 1, 1-6 ; Jn 1, 1-18)

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article